Kananga/Campagne Électorale : Raz-de-marée de Maître Jean-Claude Mupompa à Kambote

“Choix du renouveau et du changement “, c’est comme ça qu’il se définit sur terrain.

Résolument engagé dans la bataille électorale, Maître Jean-Claude Mupompa Ngalamulume mouille le maillot pour son élection à la députation provinciale sur la ville de Kananga et la réélection de Félix Tshisekedi à la magistrature suprême.

Lundi 11 décembre 2023 alors que la campagne électorale a atteint le dernier virage en vue des élections générales du 20 Décembre, le candidat Nº107 aux législatives provinciales à Kananga ne s’est pas retenu d’aller à la rencontre de ses bases.

Il s’est entretenu avec la population de Kambote, village Perri urbain dont il est également autorité traditionnelle, sur les enjeux du rendez-vous électoral du 20 Décembre et sur l’opportunité de sa candidature.

« Je suis le choix du changement, je suis le choix du renouveau, voilà pourquoi les Kanangais dans l’ensemble doivent me faire confiance. Nous avons eu trois cycles électoraux et les choses n’ont pas marché chez-nous. J’ai décidé de me porter garant pour faire bouger les lignes et permettre à notre peuple de retrouver son sourire et sa fierté d’appartenir à cette belle province » motive-t-il

Brillant avocat dans la ville de Kananga, chercheur en droit de l’homme et humanitaire, Jean-Claude Mupompa Ngalamulume indique qu’une fois à l’assemblée provinciale, son combat sera établi sur la rationalisation de la gouvernance locale à travers des édits sur les préoccupations majeures des Kanangais.

« Nous allons apporter une pierre à l’édifice. Une fois élu, je me battrai afin d’obtenir des édits qui vont permettre à ce que le bien-être de la population soit au-dessus des intérêts des individus » assure-t-il

Fier de son expérience dans les institutions politiques de la province (ancien ministre de la justice et plusieurs fois secrétaire exécutif des gouvernements locaux ), Jean-Claude Mupompa invite les habitants du chef-lieu du Kasaï Central à voter pour le Nº 107 qu’il endosse aux législatives provinciales afin, dit-il, de relever les défis de la gouvernance locale.

Par: Van Frédéric Tshilanda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *