Kasaï Central : Avec l’appui de l’UNFPA, FMMDI organise un atelier de formation et de plaidoyer en direction des parlementaires sur les VBG et le mariage d’enfants

Des députés provinciaux du Kasaï Central, membres du bureau d’Etudes de l’Assemblée provinciale, représentants des organisations de la société civile et agences du système des Nations-Unies, prennent part depuis ce vendredi 21 juin à un atelier de formation et de plaidoyer en faveur des parlementaires sur les violences basées sur le Genre et mariages d’Enfants.

Organisé par Femmes main dans la main pour le développement intégral FMMDI grâce a l’appui technique et financier du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), cet atelier de deux jours, a comme objectif : mobiliser le potentiel parlementaire du Kasaï Central pour lutter contres les violences basées sur le genre, les mariages d’enfants et les inégalités entre les sexes.

Daniel LUKUSA Kakupueki, président de l’Organe délibérant qui a ouvert la formation s’est dit convaincu que ces deux journées des travaux et d’échanges suffisent pour : doter aux participants une meilleure compréhension des formes, de l’ampleur et des conséquences des VBG ; susciter l’engagement des parlementaires dans la lutte contre ce fléau,…

Pour Angélique Dikoume, cheffe de bureau par intérim de l’UNFPA, le parlement joue un rôle prépondérant dans la transformation des normes sociales en faveur des filles et femmes ; D’où, son appel à un engagement collectif des élus provinciaux.

De son coté, Nathalie Kambala, directrice générale de l’ONG FMMDI, a peint un tableau sombre des pesanteurs sociales et culturelles qui font selon elle, obstruction à l’épanouissement de la femme. Elle a émit le vœu de voir ces assises accouchées des résolutions allant dans le sens de bannir les inégalités entre les sexes.

Cet atelier de formation sera bouclé samedi 22 juin 2024.

Par La Rédaction         

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *