RDC : Felix Tshisekedi invité de rendre contraignante ‘’la représentation égalitaire des hommes et femmes dans les institutions’’

Samedi 20 janvier, Felix Tshisekedi a été investi pour son second mandat en République Démocratique du Congo. Il a juré de respecter la constitution et les lois de la République.

En réaction à son discours d’après la prestation de serment devant la Cour Constitutionnelle, une activiste de droits de la femme, invite le Chef de l’Etat réélu de rendre contraignante les dispositions sur la parité ou la représentation égalitaire des hommes et femmes dans les institutions de la République.

Nathalie Kambala Luse directrice pays de l’ONG Femmes main dans la main pour le développement intégral (FMMDI), émet le vœu de voir le parlement qui sera investi à la fin de ce mois, voter les lois qui promeuvent les droits de la femme et de la jeune fille.

Evoquant les attentes de la population du Kasaï Central durant cette deuxième mandature de Felix Tshisekedi, Nathalie Kambala appelle les ressortissant (e)(s) de cette province qui vont travailler au coté du Chef de l’Etat, de prendre conscience tout en œuvrant pour le progrès du Kasaï Central.

Parmi les attentes des Kasaïens du Centre, Kambala Luse a cité le désenclavement de la province pour avoir un accès facile à l’électricité, l’eau potable; les routes nationales et celles de dessertes agricoles etc.

Par: Bernard Padikuba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *