Scrutin du 20 Décembre : à Kananga, la société civile alerte sur le lynchage des candidates et actrices des droits humains au moment de vote

8 jours après les scrutins combinés du 20 décembre en RDC, les femmes candidates, celles qui aspirent à la politique ainsi que les acteurs de la société civile, se sont réuni à Kananga pour évaluer la participation des femmes à des opérations de vote entre le 20 et le 21 du mois finissant.

Dans un cadre aménagé par l’ONG Femmes main dans la main pour le développement intégral (FMMDI), ces femmes ont déploré le lynchage de leurs pairs dans les centres et bureaux de vote à travers la ville de Kananga, chef-lieu du Kasaï Central.

A en croire Nathalie Kambala, directrice pays de l’ONG FMMDI, des actes de violences électorales contre les femmes et jeunes filles, ont été orchestrés par des inciviques pour des raisons inavouées.

”Elles s’étaient mobilisées pour aller accomplir leur devoir civique hélas, certaines ont subit des actes inhumains” Déplore Nathalie Kambala Luse .

Face aux abus commis sur les femmes, les participants au cadre d’échange organisé par FMMDI, ont réfléchi sur des méthodes allant dans le sens de prévenir les violences au moment de la publication des résultats provisoires des élections par la Centrale électorale avant que la Cour Constitutionnelle ne se prononce en définitive.

Une commission ad hoc a été installé à l’issu des échanges tenus dans la salle du barreau du Kasaï Central. Cette commission aura pour tâche, de suivre et d’évaluer les activités de prévention de violences post électorales contre les femmes.

Par : Bernard P

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *