Violences sexuelles : Nathalie Kambala recommande l’annulation du mariage forcé entre un prédicateur et une présumée mineure au Kongo Central

Dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux depuis le début de cette semaine, un sexagénaire et prédicateur dans une église du Kongo Central a officialisé son 12 éme mariage avec une fille que l’on qualifie de mineure.

Cet acte a révolté une actrice engagée dans la promotion de droits de la femme et de la jeune fille en RDC et dans la région du Kasaï.

Pour Nathalie Kambala, qui gère en RDC l’ONG Femmes main dans la main pour le développement intégral (FMMDI), l’acte commis par ce prédicateur, constitue l’une des formes de violences sexuelles.

De ce fait, Nathalie Kambala appelle à des poursuites judiciaires contre ce prédicateur et tous les complices de cet acte infractionnel.

‘’ La nouvelle mariée est la 12 ème épouse de ce pasteur ! Quel scandale au pays. Est-ce que la fille va jouir de ce monsieur ? Je demande la fermeture pure et simple de cette église de la honte qui a commémoré le mariage forcé et honteux du siècle’’ A-t-elle indiqué

Aux dernières nouvelles, le prédicateur et épouse de cette fille, a été interpelé par la justice. Le père de la fille a soutenu dans une autre vidéo qui circule, que son enfant n’est pas mineur.

‘’Ma fille est de petite taille comme sa mère, elle a 18 ans et est diplômée d’Etat. C’est moi qui l’ai donnée en mariage à notre pasteur.’’ A conclu ce père de famille.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *